Début : 19/05/2021
08:00
Fin : 31/12/2021
18:00

Découvrez sur cette page le programme culturel des Archives Départementales des Alpes de Hautes Provence qui rouvrent le 19 mai prochain.

Deux expositions sont proposées au public. L’entrée est libre et gratuite du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h

– Afin de respecter les mesures de distanciation sociale, la jauge est fixée à dix visiteurs.
– Le port du masque est obligatoire.
– Du gel hydro-alcoolique est disponible à l’entrée et à l’accueil des Archives.

Les Expositions

Cette exposition n’a pas pour ambition de débattre du verdict prononcé en 1954 par la cour d’assises des Basses-Alpes dans l’affaire de Lurs qui condamna Gaston Dominici à la peine de mort. Elle évoque en revanche le contexte d’un procès qui captive encore les Français et apporte un nouvel éclairage sur l’histoire et la géographie dans lesquelles le triple crime surgit : les Basses-Alpes, un département pauvre et dépeuplé, décrit durant l’entre-deux-guerres par un journaliste célèbre comme une terre criminogène. Dès lors, lorsque des Anglais de la gentry sont victimes d’un meurtre en bordure d’une route nationale une belle nuit d’été de 1952, le fait divers produit une déflagration dont les journalistes se font l’écho : une grande et terrible affaire est née.
Archives départementales, jusqu’en août 2021
Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h
En 1939, les Basses-Alpes apparaissaient tel le « pays des villages fantômes », selon le journaliste Georges Sadoul qui les parcourt ! Car, en un siècle, entre 1850 et 1950, en plein exode rural, leur population s’est réduite de moitie : individus et familles déguerpissant des villages et hameaux, rêvant d’un monde meilleur. Si, aujourd’hui, des initiatives rendent a la vie des lieux autrefois oublies, la terre porte toujours les stigmates de ce passe : des ruines. Arme de son appareil photographique, Pascal Hubert s’est lance sur les chemins a la découverte de vestiges quelquefois envahis par la végétation. Il en offre de poétiques images, et révèle de tenus indices du passe : une pierre tombale délaissée, une vieille porte qui chancelle, plus loin un antique chemin pierreux ou une serrure centenaire, le fragment d’une pierre, le lierre qui s’élance sur un mur… Les textes qui accompagnent les cliches en racontent une histoire. Une histoire qui éclate de couleurs et de lumières. Une publication est en vente aux Archives départementales ou par correspondance.
Archives départementales, jusqu’en décembre 2021
Entrée libre du lundi au vendredi de 9 h à 12h et de 13h à 17 h
Frais et billets
Entrée Libre
17,00 €
Catégories
Expositions
Expositions

Organisateur

Les Archives départementales ont été créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) qui ordonne la…
Téléphone :
Web :