Marché de Noël 2020

La Ferme du P’tit Noé … des chèvres et des fromages made in Simiane-la-Rotonde (04)

Voici encore une belle histoire de terroir comme on les aime, une histoire de reconversion mais pour une fois pas de retour à la terre.
Non, l’histoire de la Ferme du Ptit Noé à Simiane-La-Rotonde dans le 04, c’est l’histoire d’un couple, comme souvent dans le terroir.

Je suis Chaynese originaire des quartiers Nord de Marseille et Alexandre de Luynes dans les Bouches du Rhône. Nous avons choisi de reprendre une ferme pour y élever chèvres et cabris et produire des fromages de chèvres au lait cru.

Quitter la vie truculente de Marseille pour venir s’installer dans une ferme d’un petit village de campagne dans les Alpes de Hautes Provence, il fallait le tenter. Mais pour nous c’était surtout un projet de vie de famille au milieu de la nature, avec les animaux en créant du lien social.

Devenir chevrier, de la formation au stage.

Nous nous sommes d’abord formés avec un BPREA pour devenir exploitant agricole tous les deux et une fois notre formation terminée en 2017, j’ai suivie une formation fromagère à CARMEJANE. Mais ce sont surtout les stages effectués chez des producteurs de fromages de chèvres comme au Gaec Pampilles et Barbichettes chez Arnauld Mumuch, Ferme pédagogique de la Tour des Pins CHEZ MARIE MAURAGE À MARSEILLE qui nous mettra le pied à l’étrier (la formation nous apprend plus la gestion d’une exploitation).

Enfin Alexandre a passé 3 ans en tant que salarié sur une exploitation agricole l’Alpine des collines.

Fin 2019, on finit par trouver une ferme de 300m2 pratiquement laissée à l’abandon : la bergerie, la fromagerie, la laiterie et la pièce d’emballage qui servira à effectuer le pliage des Banons avec sa feuille de châtaignier sont à refaire. Le matériel aussi doit être racheté.

On s’installe réellement sur les lieux en début d’année 2020 et avec l’actualité du confinement et certains prêts en attente, il reste encore quelques menus investissements à effectuer.

Quelle est notre production de fromages de chèvres ?

Le cheptel de la ferme est composé de 57 têtes, c’est une ferme à taille humaine pour une petite ferme, généralement on compte 25 chèvres par personne.

En ce moment, nous sommes en fin de la lactation qui dure environ 10 mois, de février à mi-décembre. Les chèvres produisent plus au début de la lactation, soit 230 litres par jour, environ 2,7 litres de lait par chèvre. La traite est mécanisée et la traite est acheminée, directement de la bergerie à la laiterie dans un tank.

La totalité de la production est transformée en fromages de chèvres.
Nous conservons cependant 70 litres de lait pour l’alimentation des chevrettes et des cabris pour ne pas acheter de lait en poudre mais surtout pour booster leurs systèmes immunitaires.

Côté alimentation, les fromages de chèvres ne sont pas labellisés bio, mais le travail est dans le même esprit. Côté alimentation nous faisons « comme les anciens ». Les chèvres sont à l’extérieur le maximum dans la journée, dans les bois de chênes, au milieu de fleurs pour que ce soit le plus naturel possible. Quand un apport alimentaire est complété de l’extérieur il est alors forcément bio.

Nous produisons des fromages de chèvres frais, affinés (plutôt demi-affinés en ce moment car ils n’ont pas assez de production pour l’affinage). Pour la tomme de chèvre, il vous faudra attendre encore 1 mois avant de pouvoir la déguster. Nous avons créé également un délicieux fromages au miel.

Organisation en mode confinement & projet Venant tout juste de démarrer notre activité, le confinement a empêché la clientèle de venir à la ferme, Alex a donc décidé de mettre en place des livraisons de plateaux de fromages de chèvres sans trop savoir si cela allait fonctionner.

En déposant une annonce sur quelques groupes Facebook locaux, nous avons eu une la bonne surprise d’avoir une centaine de commandes dans la foulée … nous avons même continuer notre tournée après le confinement, si le temps nous le permet en attendant de développer notre projet de ferme auberge.

Nous souhaitons en effet ouvrir la ferme au public et aux familles, en mettant à disposition des poneys pour les enfants et leur donner la possibilité de découvrir la traite et leur travail au quotidien.

  • Dirigeants Madame et Monsieur Chaynese et Alexandre Benkhedim

Affichage de 1 événements sur 1 événements à venir

Activer les filtres
Trier par
Ordre